Saisons

26 janvier 2016. Comme la nature est bonne avec moi…!

Hier, en prenant une longue marche qui m’a remise les deux pieds dans mes mocassins, j’ai réalisé que j’avais décroché de mon « Nord »… Sans trop m’en apercevoir, je me suis légèrement éloignée du contact direct avec la nature. Cela a eu pour effet de me replonger dans ma tête et dans mon insécurité… Le contact avec les éléments naturels est primordial pour moi, au quotidien. C’est une nécessité. Une amie me faisait remarquer que je n’ai pas à faire de compromis là-dessus… (Merci!)

J’étais si inspirée la semaine dernière à construire des ateliers de création sur la thématique des saisons! Je ressentais dans tout mon être que la direction était la bonne et j’avais pleinement confiance au processus. Mais depuis quelques jours, j’étais déçue d’avoir perdu cet élan… Est-ce la température plus clémente qui m’a fait perdre le lien avec la saison froide? Qui me faisait osciller entre le printemps et l’hiver? Une petite voix venait me confirmer à quel point il est important de rester connectée à chaque instant à ce que la nature m’enseigne… particulièrement lorsqu’une vision se pointe et veut se matérialiser. Il est important alors de demeurer avec l’énergie jusqu’au moment de la complétude… car la saison avance! Je le vois bien que les journées rallongent…

Ce matin, j’ai pris le temps de me replonger dans ma préparation d’atelier, en restant branchée sur le moment présent. Hiver: synonyme de ralentissement et de repos. Alors je me suis enveloppée de patience. Sans bouger, je suis demeurée réceptive. Mes pensées ont recommencé à s’aligner avec mon projet. Ah… Les variations d’intensité étaient donc normales.

HG et Moby - copyright

J’ai repensé au beau dimanche que j’ai passé au chalet avec ma famille. Une excursion dans la forêt qui s’est terminée par un feu de camp et un repas sous le bleu du ciel. J’ai repensé à mes éclairs de génie chaque fois que je marche dans le bois… J’ai constaté que la plupart du temps ma création devient efficace à partir du moment où je fais un premier pas… en plein air!

Comment puis-je à ce point l’oublier?

Play in snow - copyright

feu - copyright

Auré Moby - copyright

Oui, je suis revenue à ce constat et je me suis concentrée sur le Nord. Et puis là….. un phénomène étonnant s’est produit!

De par ma fenêtre, j’ai vu le paysage gris mouillé se transformer à vue d’œil. Dehors, la pluie fine a fait place à de magnifiques flocons qui se sont mis à danser! La nature me faisait un beau clin d’œil, me nourrissant encore une fois de son support. Cette magie a duré moins d’une heure, le temps que j’en réalise la portée.

neige copyright blue

Le vent soufflait pour moi: « Allez, Hélène, tu peux te remettre au travail maintenant. Accorde-toi au rythme de la terre. L’hiver est là pour t’accompagner. Jusqu’à la concrétisation de ton plan d’animation. Et surtout ne force pas les choses! Rien n’est égal ni constant… Il suffit d’apprendre à danser à travers les cycles« .

J’ai souri. Je sais que je suis sur la bonne voie. Puis la neige s’est arrêtée.

Comme par bénédiction, un peu plus tard dans la journée, la bande-annonce d’un film qui s’intitule « Les saisons » est parvenue jusqu’à moi pour me supplier de rester alignée sur ma vision globale.

Oui, tout cela fait sens et trouvera son propre déroulement. Je n’ai pas à m’inquiéter. Juste à suivre… Les saisons!

Merci mille fois!

Note: Cet article est en lien avec L’hiver (Le Nord)  .

© Hélène Gagnon, Tous droits réservés

One thought on “Saisons

  1. Bonjour Hélène,
    Un autre bel article qui nous incite à l’introspection et à l’écoute de soi. L’importance de rester connecter et de s’écouter. Un rappel à l’ordre amical et tout à fait en lien avec notre rythme naturel qui nous avons tendance à oublier. J’ai visionné ce merveilleux film, Les saisons, j’espère que nous pourrons le voir dans notre région.
    Douce semaine à toi, chère amie! xx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *